Header Rachad

Communiqué - résolution politique

Communiqué

Le conseil national du Mouvement Rachad, réuni en session ordinaire, a adopté la résolution politique suivante :

L'Algérie traverse une crise profonde qui menace l'intégrité de son territoire et l'unité de son peuple, c'est-à-dire son existence en tant qu'Etat. La dernière manifestation de cette crise, qui dure depuis de longues années, est la vacance de la présidence de la république, suite à la maladie d'Abdelaziz Bouteflika, gérée par le pouvoir dans l'opacité et le mensonge. Ceci a aggravé l'immobilité de la vie politique et économique du pays.

Le Mouvement Rachad réaffirme son but annoncé dans sa charte publiée le 18 avril 2007 : un changement politique radical et non violent conduisant à l'établissement en Algérie d'un Etat de droit et de bonne gouvernance, associant toutes les composantes de la société algérienne.

Rachad considère que toute solution à la crise actuelle qui ne respecte pas cet impératif est vouée à l'échec et ne fera que prolonger la souffrance du peuple algérien. Ainsi, ni le recours l'Article 88 de la Constitution, ni des élections présidentielles dans le cadre politique actuel, ni aucune autre recette concoctée comme d'habitude par le pouvoir actuel, ne sont aptes à sortir le pays de la crise.

La situation critique que vit notre pays ne peut être dépassée par l'esprit d'attentisme que manifeste une partie de la classe politique algérienne, par l'opportunisme politique, ou par la cooptation d'un homme providentiel. Elle exige la mobilisation générale de toutes les forces de la société en vue d'une action politique coordonnée, seule à même d'opérer le changement souhaité.

Le pré-requis d'une telle action est une rencontre regroupant l'ensemble des acteurs désireux d'un changement véritable dans le pays, pour établir ensemble les règles fondamentales à suivre pour parvenir à une solution négociée et entamer une transition politique apaisée associant tous les partenaires politiques et sociaux, civils et militaires et menant à la fondation d'un système de gouvernance qui garantit la dignité et la vie décente à tous les citoyens.

C'est la seule voie sure qui ferait au pays l'économie d'une explosion sociale et d'un soulèvement populaire incontrôlable aux conséquences imprévisibles dont le pouvoir actuel devra assumer seul la responsabilité.

Le Secrétariat

Documents