Header Rachad

Censure de la chaine ALASR, Eutelsat dément toute implication

A l'issue du rassemblement organisé par le Collectif de soutien à la chaine ALASR devant le siège de la siège de la société Eutelsat à Paris, les responsables de cette société ont remis une lettre aux manifestants leur assurant qu'Eutelsat n'a jamais pris la décision de censurer la chaine ALASR ni ordonné à qui que ce soit de le faire. Selon Eutelsat, la société slovène STN (www.stn.eu) est seul responsable de la censure.

Le réseau ALASR, auquel participe RachadTV, a annoncé prendre acte des affirmations d'Eutelsat et en a informé Mr. Frank La Rue, Rapporteur spécial  des Nations unies sur la promotion et la protection de la liberté d'opinion et d'expression, auquel ALASR avait soumis une plainte.

RachadTV, tout comme ses partenaires au sein du réseau ALASR, sont déterminés à recouvrer leur droit à émettre et envisagent des poursuites contre les parties impliquées dans la décision abusive et illégale de censurer leur canal.

Rappel : La diffusion du Canal ALASR, réseau audiovisuel qui rassemble des organisations de la société civile, de défense des droits de l’homme, et qui œuvrent pour le changement démocratique dans le monde arabe, a été bloquée le 10 juin 2011, une semaine après son lancement. Cette censure a été effectuée en catimini, bien évidement en dehors de toute procédure légale et sans notification écrite et alors même qu'aucune émission n'avait été diffusée, seule en effet une mire de test était diffusée en boucle.

Pour protester contre cette censure, et suite au silence de la société Eutelsat malgré les correspondances qui lui étaient adressées et la mise en cause explicite de cette société par la société STN, un collectif de soutien à ALASR a été mis en place et a organisé un rassemblement devant le siège d'Eutelsat le 29 juillet 2011.

Etait présent un groupe d'environ 40 manifestants. Il y avait parmi eux : Monsieur Ghani Mahdi, représentant du canal ALASR, Monsieur Nazim Taleb du Collectif de soutien au Canal ALASR et Président de l’association Rachad-Paris, ainsi que Monsieur Fabien Fenoux, porte parole de Radio Kalima. Nous déplorons l’absence de couverture médiatique bien que les médias ont été dûment informés. Certains d’ailleurs, comme Aljazeera, avaient même confirmé leur présence.

Plusieurs personnes se sont passées le mégaphone pendant 3 heures pour lancer les slogans, répétés par la foule en cœur. Non à la Censure ! Non à la complicité avec les dictateurs arabes et bien d’autres slogans. Le communiqué de presse fut lu par Monsieur Nazim Taleb et  il fut distribué ensuite aux passants et aux employés d’Eutelsat Communications qui quittaient les bureaux.

Comme il avait été annoncé dans les documents envoyés aux médias, une lettre devait être remise à l’issue de ce rassemblement au Directeur général d’Eutelsat Communications, Monsieur Michel de Rosen. Cette lettre fut remise en mains propres à Madame Vanessa O’Connor, Directrice de la Communication d’Eutelsat par Monsieur Ghani Madh.

Ensuite Madame Vanessa O’Connor remit également une lettre au représentant d’ALASR. Eutelsat y informait ALASR qu'elle démentait toute implication directe ou indirecte dans la censure et que c'était la société STN qui était à blâmer.

Ces 3 heures de manifestation, qui avaient été organisées pour exprimer le refus de cette censure et pour soutenir le droit à la liberté d’expression et le droit des peuples à l’information, se sont déroulées dans une ambiance conviviale et activiste. Les militants et manifestants, très motivés, sont repartis sereins et déterminés de poursuivre le combat jusqu’à ce que le Canal ALASR recouvre son droit à diffuser librement.

 

Documents